Histoire

Le nom Breda origine de la contraction Brede AA, le point où  les rivières le Mark et le Aa confluent.  En 1252 Breda a obtenu les droits de ville. Après, au 14e siècle, la ville est était murée. Autour de la ville il se trouve les ´singles.´  Les chemins forment un ovale, une caractéristique typique  pour les anciennes villes fortes.

 

Plein de monuments!

Au centre ville il y a beaucoup de monuments, mais il y un monument que vous pouvez reconnaître de loin: la grande église appelée  'Onze Lieve Vrouwe Kerk'. A partir de presque chaque point en Breda vous pouvez voir cette église brillante du 15ième siècle.

Le ‘Spanjaardsgat’ avec les deux tours de défense à sept angles près du canal, le ‘Duiven- et Granaattoren’  (tour des pigeons et tour des granates), qui fait rappeler à la période dans laquelle Breda était dans les mains des Espagnols. Le

 

Ville des Nassaus

Château de Breda vous montre la relation historique entre Breda et la maison d'Oranje Nassau, les ancêtres de la famille Royal Néerlandaise. En 1198  il y avait un fort à la place du château actuel, le ‘Kasteel van Breda’ Au cours des années le fort a constamment été  démoli et reconstruit. Depuis 1828 le ‘Koninklijke Militaire Academie’, le KMA (l'académie royale militaire), s’est installé au château. A côté de l'église de Breda se trouve le parc de la ville: Valkenberg. Jusqu'à  1812 ce parc fonctionnait comme jardin de château pour les Messieurs de Breda. Le parc était d'origine un vrai bois  avec des grands arbres.  Dans le 17ième siècle ce caractère a  disparu à cause de l’aménagement d’un jardin français.

 

Oase rustique

Au vieux centre de ville se trouve aussi le Begijnhof  rustique (hospice  des béginnes).  Jusqu'à 1990 le ‘Begijnhof’ était effectivement habité par des béginnes, la petite statue dans le jardin (vous pouvez acheter un réplica au  VVV de Breda)  y rappelle. Dans le jardin d’herbes vous trouvez plus de cent sortes d’herbes différentes.

Malgré toues ses rénovations dans sa vieille existence, le ‘Catharinastraat’, où  se trouve le Begijnhof, n'a pas du tout perdu sa distinction. La maison de Wijngaerde au numéro 9 vaut la paine de visiter. 

 

L’architecture historique et contemporaine se rencontrent

Nous avons déjà parlé de la combinaison typique de l’histoire riche et l'architecture contemporaine noble. Le Barones - non, pas une dame noble, mais un centre commercial couvert au centre de Breda - et le nouveau domaine commercial qui porte le nom
‘t Sas, sont  tous les deux  situés á côté de  ‘Grote Markt’ médiéval.

Breda possède  aussi  des pièces d’ornement de l’ architecte moderne Hertsberger: le ‘Chassé Theatre’ partout glorifié et le Nouveau Veste. Vous retrouvez cette combinaison de bon goût du vieux et du nouveau aussi dans le  Musée de Breda dans la ‘Chassé-Kazerne’ ancienne. Le pop-podium ´Mezz concerts & dance est également un bel exemple architectonique et n’oubliez pas le nouveau Holland Casino, actuellement le plus grand casino d'Europe et situé dans le couvent magnifiquement reconstruit au centre de Breda.

 

Breda, joie de vivre!

A part de cette histoire et culture Breda respire surtout l'ambiance bourguignonne, caractéristique pour toutes  les vieilles villes du sud où on sait bien l'art de s'amuser. Près d'un beau monument une terasse accueillante est naturellement à sa place comme, bien sûr, un bon restaurant. Nous vous souhaitons la bienvenue dans la ville la plus accueillante du sud et vous souhaitons un temps très agréable à votre voyage de découverte par Breda. 

Soyez le bienvenu!